Semaine de la Vaccination 2017, du 23 au 29 avril

Cet événement, créé en 2005 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), se déroule aujourd’hui dans près de 200 pays. Son existence permet d’améliorer les chances d’atteindre l’objectif fixé en 2012 par les membres de l’Assemblée Mondiale de la santé, à savoir la prévention d’un grand nombre de décès dans le monde avec un accès universel aux vaccins.

En France, cette semaine est organisée par le ministère de la santé et par l’Agence nationale de la santé publique, elle ensuite, en région, dirigée par les Agences régionales de santé.

Le but est d’encourager la population à se renseigner quant à la mise à jour de ses vaccins, et ce quelque soit les âges. Pour cela, les responsables (professionnels de santé, association, mutuelles,…) organisent des expositions, des formations pour les professionnels, des séances de vaccination gratuites ou encore des séances d’information (permettant notamment de donner des explications et de rassurer quant aux supposés effets secondaires de tel ou tel vaccins).

Même si, dans certains pays, l’élimination de plusieurs maladies comme la rougeole ou la rubéole prennent du retard, la semaine de la vaccination a déjà permit une amélioration du rythme d’introduction des vaccins dans d’autres régions.